Des rencontres en noir et blanc

08/12/2012

Virginie coberac - saint amant de nouere  Des rencontres en noir et blanc

Belle idée d'Emmanuel Pierre, sculpteur sur bois et pierre, que d'exposer dans l'atelier de Virginie Cobérac. Ce n'est pas la première fois que cette jeune femme, architecte d'intérieur, accueille une expo à Caréboc (le nom de son atelier-boutique) mais cette fois, les œuvres sont en totale symbiose avec le cadre. Un régal pour les yeux, grâce au contraste des sculptures en noir et blanc d'Emmanuel et les couleurs chatoyantes des tissus proposés par Virginie.

Des œuvres accessibles

Noir et blanc. Emmanuel Pierre reste fidèle à ce binôme, qui caractérise son travail, comme à ses sources d'inspiration : le corps féminin et le couple. Et si la signification de ces œuvres ne saute pas aux yeux, peu importe, l'œil y trouve son compte dans la pureté des lignes et l'élégance des formes.

« J'ai fait en sorte de présenter ici des œuvres accessibles qui peuvent trouver leur place dans tout intérieur, le moderne comme le rustique. Avec une orientation design, un style que Virginie aime mettre en valeur dans son atelier », explique le sculpteur d'Échallat (aujourd'hui installé dans le village de L'Habit). « L'art c'est d'abord le regard que l'on porte sur le sujet », se plaît à répéter cet artiste qui entre dans une nouvelle phase de créativité. En témoignent, entre autres, des dessins à l'encre de Chine, une forme d'écriture spontanée qu'il emprunte aux dessins d'enfants.

Mais ce travail « automatique » n'exclut pas la démarche plus réfléchie de ce plasticien, comme pour sa composition construite avec des cercles de barrique à qui il a donné une nouvelle vie. En tout cas les vignerons du Pays rouillacais pourront trouver là un bel hommage au terroir des Fins Bois.

L'exposition d'Emmanuel Pierre est visible à Caréboc (place Gambetta) jusqu'au 31 décembre.

 

Top